Publication

Les flux rss du siteImprimer la page

Ovins viande, les cas types en conjoncture 2015

Les cas-types décrivent, de manière modélisée, les systèmes ovins les plus fréquents des régions Nord - Picardie - Normandie : les systèmes ovins/cultures et système ovins/bovins.

En 2015, Les résultats des systèmes ovins-cultures sont plus stables que les années précédentes. Les EBE augmentent de 3 à 5 %. Les marges brutes "cultures" sont constantes. En revanche, la rentabilité des ateliers ovins est en hausse. Les marges brutes des ateliers producteurs d’agneaux de bergerie varient entre 85 et 97 €/brebis, en fonction de la productivité des cheptels et des conduites alimentaires. Elles ont bénéficié de la légère croissance du cours, de la revalorisation de l’Aide Ovine et du repli des charges alimentaires.

L’EBE du système herbager ovins-bovins viande connaît une légère hausse de 5 %, malgré un léger repli de la marge bovine. Au sein de ce système plus économe, la marge brute de l’atelier ovin atteint 105 €/brebis.