Publication

Les flux rss du siteImprimer la page

Vivre du lait et de la viande bovine en agriculture biologique en Basse-Normandie

Ce dossier permet de comprendre les cohérences et les logiques de fonctionnement mises en jeu au sein de ces exploitations biologiques.

Le dispositif “Réseaux d’Elevage pour le Conseil et la Prospective” de Basse-Normandie regroupe 45 exploitations. Spécialisées, mixtes ou diversifiées, elles sont représentatives d’une diversité de façons de produire, adaptées aux contraintes des différentes zones géographiques où elles sont localisées.

Les exploitations sélectionnées se caractérisent par une efficacité technico-économique élevée et sont regroupées selon leur taille de structure et leur logique de fonctionnement.
Elles font l’objet d’un suivi technique, économique et financier, par une équipe régionale d’ingénieurs.

Au terme de 4-5 ans d’observation, les données sont rassemblées afin de modéliser un système cohérent représentant chaque groupe étudié : le “cas-type”. Bien qu’il s’agisse d’un modèle, le cas-type est directement construit à partir de l’exploitation dite “pivot”, représentative de la logique de fonctionnement à l’intérieur d’un groupe. Ses résultats sont
pondérés par ceux des exploitations du groupe, et l’expertise des pratiques.

Comprendre les cas-types
Conventions de calcul pour la réalisation des cas-types

3 systèmes LAIT

1 - 250 000 litres de lait sur 80 hectares de SAU

2 - 250 000 litres de lait sur 71 hectares de SAU

3 - 350 000 litres de lait sur 82 hectares de SAU en forme sociétaire

3 systèmes VIANDE

 1 - Sur 109 ha, 85 vaches allaitantes avec vente de broutards

 2 - Sur 107 ha, 65 vaches allaitantes et 15 bœufs en système tout herbe

 3 - Sur 100 ha, 50 vaches allaitantes et 12 bœufs avec des cultures de vente



Avec la participation de tous les éleveurs du dispositif, qu’ils en soient remerciés.
Avec la participation financière de l’Union Européenne, le CASDAR, l’Office de l’Elevage, la Région Basse-Normandie

Feuilleter