Vérifications des matériels de levage et de manutention

Les flux rss du siteImprimer la page
chargeur téléscopique

Obligatoires dans le cadre du code du travail, ces vérifications peuvent déceler toute détérioration susceptible d'être dangereuse.

Les matériels concernés sont nombreux. Dans les exploitations agricoles, on trouve surtout :

  • des chargeurs frontaux montés les tracteurs
  • des chariots élévateurs à conducteur porté (Télescopiques, articulés ...)
  • des équipements ou accessoires montés sur les chargeurs (pince balles, élévateur de balles ...)
  • des lève palettes montés sur tracteurs
  • des équipements d’ateliers (treuils, palans, portiques ...)
  • des équipements spéciaux (grue pour la manutention de fourrage en vrac ...)

Quelle périodicité ?

Chargeur godet

Pour les engins « de levage » la vérification périodique est obligatoire tous les 6 mois. Elle comprend des essais avec des charges.

Pour les engins de « manutention » la vérification périodique est obligatoire tous les ans. Ils ne sont pas soumis aux essais de charge. Ils ne sont pas équipés de clapet « Parachute » sur les vérins de levage.

En règle générale, les automoteurs (télescopique, chariot élévateur ...) sont à vérifier tous les 6 mois, alors que la majorité des chargeurs fronteaux montés sur tracteur agricoles sont à contrôler tous les ans.

Qui est concerné ?

Tous les exploitants agricoles, employeurs de main d’œuvre ou accueillant, même temporairement, du personnel : aide familial, stagiaire, vacher de remplacement …

Qui peut effectuer les vérifications ?

Selon le code du travail, les vérifications sont effectuées par des personnes qualifiées, appartenant ou non à l’établissement (l’exploitation agricole, la CUMA…) dont la liste est tenue à la disposition de l’inspecteur du travail. Ces personnes doivent :

  • être compétentes dans les domaines de la prévention des risques présentés par ces équipements de travail

  • connaître : les principes réglementaires  concernant les engins et leur vérification

  • Connaître la technique et la pratique des vérifications et disposer des informations afférentes, mises à jour

  • Pouvoir établir un rapport de vérification


Dans la pratique, l’exploitant peut :

  • Faire appel à un organisme certificateur (APAVE, SOCOTEC, VERITAS...)

  • Faire appel à un expert privé (Constructeur, concessionnaire, indépendant…) disposant de la formation adéquate

  • Procéder lui même à ces vérifications en se formant


Lors de la vérification, l’exploitant doit fournir les documents nécessaires au contrôleur (Notice d’instruction, certificat de conformité ...), donner les informations relatives aux travaux et conditions d’utilisation du matériel, se tenir à disposition (ou un salarié) pour la conduite et les essais du matériel.

Carnet de maintenance pour les matériels de levage

Depuis le 1er avril 2005, il faut également tenir à jour un carnet de maintenance pour les matériels de levage. Il faut y consigner les inspections et opérations d’entretien et l’ensemble des modifications ou réparations effectuées.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Loïc DEVEYER

Conseiller Agro-machinisme / Agronomie - Productions Végétales

Tél : 02 33 31 49 13

Agenda

Du 20 septembre au 21 septembre 2017

Valence

Actualités

Lire aussi

  • SimCoGUIDE
    Créez votre parc d'outils et de calculez les coûts de vos opérations culturales.